FINANCE CRIMINELLE

March 8, 2016

Lorsque j’ai écrit Finance Criminelle il y a vingt ans, le monde m’apparaissait simple. D’un côté les bons, de l’autre les autres. La loi déterminait la légalité et le hors-la-loi prenait ses risques en connaissance de cause. Les Bad Guys étaient certes sans scrupules et déjà puissants. Et policiers et magistrats avaient déjà un train de retard pour attraper cette élite du crime mondialisée, mobile et suffisamment riche pour se payer les bons conseillers juridiques et financiers.

 

J’étais jeune.

Et la mondialisation en était encore à ses premiers pas.

 

La complexité est aujourd’hui partout. Hélas. Parce que décrire la finance criminelle ne peut plus se résumer à décortiquer des méthodologies de blanchiment comme la police scientifique le fait des scènes de crime. Parce qu’elle s’est banalisée, déformée, qu’elle a métastasé dans l’indifférence et qu’aujourd’hui, en sus de la criminalité organisée classique qui fait ses choux gras des possibilités d’un marché toujours plus global et toujours moins globalement régulé, ce sont des acteurs de l’économie tout ce qu’il y a de plus licite qui adoptent des comportements ou des raisonnements de voyous sans un frémissement de mauvaise conscience.

 

Pourquoi ? Est-ce parce qu’il est possible de faire et de cacher des choses moralement contestables, voire illégales, qu’il ne faut pas se réfréner et penser plus grand, plus beau, plus digne ? 

 

Oui, avec la multiplication des types d’opérations, du nombre d’opérateurs, de la technicité des véhicules juridiques, des possibilités de jouer sur des législations multiples, dans des juridictions qui se livrent à une concurrence sans merci pour attirer les capitaux, oui presque tout est possible. Et beaucoup peut encore être dissimulé.

 

Mais est-ce une raison pour le faire au nom de l’argent et du profit ?

 

Que peuvent bien éprouver ces tristes personnes que l’on voit sur les vidéos rendues publiques d’une grande banque française dont les traders se congratulent de manière vile et détestable sur leurs talents de « truffeurs » ? Parce qu’arnaquer ses clients, cela leur semble jouissif et que de fait, c’est formidablement juteux.

 

Et cette ingénierie financière si malsaine qui présida à la création de produits financiers dont la toxicité a failli être fatale au système financier international en 2008, mais dont on sait qu’il ne fallait pas être un génie pour saisir que la bulle des crédits immobiliers américains allait provoquer en éclatant un effet de souffle dévastateur. Est-ce que ce n’est pas criminel de prendre son profit et de refourguer des produits pourris, d’intoxiquer en chaîne et de se laver les mains des conséquences ?

 

Et ces accords fiscaux passés en toute discrétion pour attirer les entreprises les plus profitables, chasser la licorne dans l’ombre des flous juridiques. Pour ces paradis fiscaux, quel modèle pour vos sociétés civiles ? Comme vos citoyens vont être fiers d’en léser d’autres, leurs voisins. Et pour ces entreprises, certes vous faites des économies, substantielles même… Vos actionnaires sont sans doute satisfaits, mais puisque vous connaissez leur caractère insatiable, vous pourriez leur en donner dix, cent, mille fois plus qu’ils en voudraient encore davantage. Alors que la modernité du capitalisme pourrait, devrait incorporer la question du sens de l’action et non sa seule profitabilité à court terme.

 

Je pourrais continuer à multiplier les exemples. La nouvelle finance criminelle m’afflige et m’inquiète. Et aujourd’hui, je souhaiterais passer plus de temps à travailler avec les équipes sur leurs motivations, le respect de leurs valeurs et donc d’eux-même. Mais l’on préfère encore me confier de l’analyse technique, de la conformité. Les remises en question ne sont pas encore à l’ordre du jour.

 

Pourtant, ceux qui s’engagent dans ce voyage de la compréhension et du respect de leurs valeurs en ressortent grandis et plus épanouis. Créer de la valeur ajoutée à partir de ses valeurs, un nouveau modèle économique ?

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents

March 8, 2016

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2019 by MCDD